Les efforts pour réduire l’empreinte environnementale de l’activité

Concilier production d’alumine et environnement

En 120 ans d’exploitation, l’usine de Gardanne a vu se succéder des générations d’hommes et de femmes et de nouvelles technologies. D’abord productrice d’alumine standard, elle fabrique désormais des produits à forte valeur ajoutée, vendus dans le monde entier et intégrés dans des produits high-tech.

Toutes les usines de fabrication d’alumine dans le monde avec le procédé Bayer génèrent des résidus. Le défi environnemental consiste donc à diminuer ces résidus et à les configurer pour de nouveaux usages.

JPEG - 500.4 ko

Un travail collaboratif avec les instances de contrôle

L’usine de Gardanne est une installation classée pour l’environnement. Ses activités sont très strictement réglementées et contrôlées par les services de l’Etat.

Deux instances ont été créées en 2016 par la préfecture des Bouches-du-Rhône : la Commission de suivi de site et le Comité de surveillance et d’information sur les rejets en mer. Les réunions d’échange permettent à Alteo de communiquer en toute transparence sur ses résultats, ses programmes d’études et ses projets d’amélioration des performances environnementales de ses installations.


Une mutation industrielle qui a débuté il y a 20 ans pour stopper définitivement les rejets de boues rouges en mer

Pour Gardanne, une étape décisive a été franchie le 31 décembre 2015. Celle-ci couronne une période de 20 ans de recherche et d’investissements environnementaux sans précédent.

JPEG - 34.2 ko

Pour faire face à l’augmentation de la production, en 1966 une canalisation est construite pour rejeter les résidus de bauxite en mer – dits « boues rouges » - par - 320 m de fond. Suite aux Accords de Barcelone, leur rejet est réduit de 75% en 20 ans avant d’être stoppé définitivement fin 2015.

Cet arrêt des rejets solides a nécessité plusieurs mutations technologiques. L’approvisionnement en bauxite plus riche en alumine dans les années 1990 et le nouveau procédé d’extraction de l’alumine en 1998, divise par deux la quantité de résidus de bauxite nécessaire à la production de l’alumine. La recherche de procédés de traitement des boues à terre s’intensifie au début des années 2000, 3 filtres-presses sont mis en service en 2007, en 2014 et 2015.

Depuis 2016, les résidus minéraux sont traités avec la meilleure technologie disponible au niveau mondial : les filtres-presses.

Alteo a également investi en 2015 dans une station de traitement des eaux, améliorant ainsi de 99,95% la qualité du rejet en mer par rapport au rejet historique. Cette solution globale a nécessité une refondation totale du procédé industriel de l’usine pour un montant de 33 M€, dont la moitié ont été subventionnés par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse..

Améliorer encore le traitement de l’eau et valider de nouveaux usages pour les résidus de bauxite 

Alteo poursuit ses efforts pour améliorer encore la qualité des eaux rejetées en mer. Plusieurs pistes sont approfondies : l’optimisation des nouvelles installations de traitement d’eau mises en place récemment dans l’usine de Gardanne, la réalisation d’essais utilisant les techniques existantes dans le monde en matière de procédés d’épuration et l’étude de solutions de traitement innovantes. Parmi les traitements testés actuellement : plusieurs techniques de neutralisation physico-chimique et différents procédés sans neutralisation préalable proposés par des spécialistes du traitement de l’eau.

JPEG - 2.7 Mo

L’usine de Gardanne est maintenant la seule usine de production d’alumine au monde traitant 100% de ses résidus à terre pour être 100% réutilisables, sous forme de Bauxaline®.

Afin d’identifier les meilleurs usages, Alteo Gardanne, s’est entourée d’un groupe interdisciplinaire de scientifiques, sous l’animation de l’Ecole des Mines, au sein du programme Bauxaline® Technologies. Leurs travaux montrent que les filières les plus prometteuses sont l’utilisation de la Bauxaline® comme matière première secondaire pour les matériaux de construction, et la dépollution des eaux et des sols. Les perspectives dépassent largement le site de Gardanne : la valorisation des résidus de bauxite est un sujet mondial.


  Documents

  Liens

 Zoom

  • La norme ISO 14001

Des objectifs de réduction des rejets atmosphériques toujours plus exigeants

Alteo s’emploie constamment à réduire l’empoussièrement dans l’usine et les envolements dans le voisinage, à Gardanne comme à Mange Garri. Les plans d’optimisation de sa consommation d’énergie et de ses installations de combustion permettent de réduire ses émissions atmosphériques. Ainsi les émissions de poussières ont été réduites de 90% en 25 ans à proximité de l’usine, celles de gaz carbonique (CO2) ont diminué de 56% en 20 ans. Le nouveau défi relevé consiste à équiper les fours de brûleurs bas-NOx de dernière génération pour réduire les émissions de dioxyde d’azote.

JPEG - 1.3 Mo
Filtres sur silos de stockage alumine



Partager les avancées avec l’ensemble des acteurs

Alteo est engagé dans une démarche ouverte et constructive, avec les communautés qui l’entourent. Dans cette optique, Alteo a la volonté d’écouter les parties prenantes et de les associer aux avancées de ses projets environnementaux

JPEG - 141.4 ko

Ainsi, concernant l’amélioration de la qualité de l’eau rejetée par l’usine, Alteo reçoit régulièrement les communautés pour leur faire partager ses avancées sur les dispositifs innovants qui sont développés par les équipes.

Concernant le site de stockage de Mange Garri, Alteo Gardanne et la mairie de Bouc-Bel-Air ont signé en septembre 2015 une charte qui installe un dispositif participatif pour le suivi et la surveillance du site.

Les résultats des études, enquêtes, analyses sont disponibles et consultables en permanence.

Responsabilité vis-à-vis de ses clients, de ses salariés, de l’environnement

La sécurité au travail, les émissions dans l’environnement liées aux activités d’Alteo ainsi que la santé des employés et des personnes qui entourent l’entreprise font partie de ses missions. Une démarche d’amélioration continue très exigeante permet à Alteo Gardanne d’être leader sur ces questions.

Alteo Gardanne est certifiée ISO 9001 pour la gestion de la qualité, ISO 14001 pour la gestion de l’environnement, OHSAS 18001 pour la gestion de la sécurité et en cours d’obtention ISO 50001 pour l’énergie.

JPEG - 2.1 Mo